RADARS

En 2015, la France a récencé plus de 100 000 infractions commises pour excès de vitesse par des véhicules luxembourgeois. Les autorités françaises ont alors mis pression sur les échanges d’informations entre les deux pays. Depuis 2004 les seuls départements de la Moselle (57) et la Meurthe et Moselle (54) étaient soumis à ce flux d’information. Il s’est maintenant étendu à tout le réseau routier français. Faits que nous confirmons, car nous avons déjà reçu les premières contraventions des différents coins de l’Hexagone, pour les mois de Janvier et Février 2016.

Des radars s’installent également au Luxembourg. Les radars ont été installé stratégiquement, là où il y a le eu plus d’accidents mortels. Selon le Ministère 48% des victimes sont provoquées par la vitesse, ainsi que 55% des points retirés. 10 radars sont déjà actifs en février 2016 sur les 20 radars fixes prévus. Des radars pouvant prendre les automobilistes dans les deux sens à 360°. Ces premiers radars sont en phase de test jusqu’au 10 Mars 2016. Après cette date, les contraventions arriveront chez les propriétaires des véhicules. S’ajoutent également 6 radars mobiles supplémentaires.

Print